MobileIron

Swiss Re

Swiss Re choisit la technologie BYOD de MobileIron

Secteur : 
Assurances et services financiers
Solutions : 
Contrôle des accès mobiles
Applications sécurisées
BYOD sécurisé
Messagerie sécurisée
Partager des données et collaborer de façon sécurisée
MobileIron Advanced Management 7.0 en tant que solution sur site
MobileIron AppConnect
MobileIron Apps@Work
MobileIron Core 7.0 en tant que solution sur site
MobileIron Docs@Work
MobileIron Sentry
Principaux avantages : 
  • Fonctionnalité multi-OS
  • Technologie de conteneurisation permettant la mise en place d'une stratégie BYOD
  • Conformité à des exigences réglementaires strictes

Lorsqu'ils sont en déplacement, les employés doivent pouvoir travailler selon leurs préférences et leurs habitudes.

Urs Moser,  architecte d'infrastructure et vice-président du service informatique

Les activités du géant mondial de la réassurance, Swiss Re, reposent sur une architecture informatique mobile ultraflexible, au sein de laquelle un nombre croissant d'employés utilisent leurs propres smartphones et tablettes pour accéder au réseau intranet et aux applications de gestion des informations personnelles (PIM, Personal Information Management). L'entreprise a déployé avec succès le concept BYOD (Bring Your Own Device, prenez vos appareils personnels). Pour cela, elle a opté pour un système de gestion de la mobilité en entreprise (EMM, Enterprise Mobility Management) multi-OS sécurisé et hautement évolutif, et fait appel à un partenaire local pour en gérer tous les aspects techniques et organisationnels.

Swiss Re, établie à Zurich, est la deuxième plus importante société de réassurance au monde. Sa technologie de l'informatique mobile reposait initialement sur BlackBerry, mais, cette année, elle remplace les 2 300 derniers appareils. Au cours des six dernières années, quelque 4 500 iPhone et iPad ont été intégrés dans le système, en plus des appareils détenus par l'entreprise déjà utilisés. Les appareils Apple sont gérés par le système EMM de MobileIron, déployé en 2010 pour compléter la plateforme BlackBerry.

Le concept BYOD pour la liberté des employés

La solution EMM multi-OS a été déployée avec l'aide de Nomasis AG, un partenaire local. Elle a ensuite gagné en importance au sein de l'entreprise pour s'imposer comme la plateforme mobile centrale et un élément clé de la culture de la mobilité.

« Les employés doivent pouvoir travailler selon leurs préférences et leurs habitudes, déclare Urs Moser, expert en architecture d'infrastructure et vice-président du service informatique chez Swiss Re. Nous avons examiné les solutions EMM de plusieurs leaders du secteur et avons conclu que MobileIron répondait le mieux à nos besoins. »

L'utilisation des iPhone et iPad associée au déploiement de la solution EMM de MobileIron a conduit la société à développer le concept BYOD. D'après Urs Moser, « près d'un tiers des smartphones et tablettes sont détenus par l'entreprise et les deux tiers restants par les employés ».

Pour remplacer ses anciens appareils, la société a opté pour des Nokia Lumia 635 sous Windows Phone 8.1. La plateforme de MobileIron fonctionne sous plusieurs systèmes d'exploitation, ce qui facilite l'intégration de cet OS mobile relativement récent. De même, Android reste une option. Si la technologie répond aux exigences de sécurité de la société, la stratégie BYOD, toujours encadrée par MobileIron, s'étendra probablement aux employés propriétaires d'appareils Android.

Remplacement de certaines solutions propriétaires de Swiss Re par MobileIron

La stratégie de mobilité de Swiss Re repose actuellement sur des applications mobiles de messagerie et PIM tierces et des applications d'entreprise propriétaires. Ces dernières incluent un navigateur sécurisant l'accès aux applications en intranet, ainsi que l'application iDocs, qui stocke les documents depuis une liste en ligne sur les tablettes des utilisateurs.

La technologie MobileIron sécurise d'autres applications propriétaires, comme la conteneurisation AppConnect, ainsi qu'une application commerciale et une autre dédiée à la prise en charge des iPad lors des réunions du conseil d'administration. D'autres applications suivront.

Les 7 000 smartphones et tablettes utilisés chez Swiss Re et gérés par le biais de la plateforme MobileIron sont un élément clé de la stratégie informatique et Mobile First de la société. Ils sont une partie intégrante centrale de cette approche informatique sur de nombreux aspects : Active Directory, Exchange ActiveSync pour le contrôle des accès à la passerelle MobileIron, MobileIron Sentry, un proxy de sécurité tiers via l'API, et, le plus important, la gestion des certificats. Les certificats sont utilisés par le certificat d'autorité Microsoft et un serveur SCEP.

« Nous utilisons les certificats à de nombreuses fins, notamment pour accéder au serveur Exchange et au WLAN de l'entreprise, ainsi que pour la gestion des identités », explique Urs Moser.

Satisfaction des employés rime avec productivité

Swiss Re a fortement investi dans la technologie de l'informatique mobile et doit par conséquent la rentabiliser. Urs Moser affirme que le bénéfice le plus significatif est indubitablement l'augmentation de la productivité des utilisateurs. « La mobilité entraîne un accroissement de la production, car le personnel peut accéder plus rapidement aux documents, qu'il soit au bureau ou en déplacement professionnel. » Selon lui, le concept BYOD de Swiss Re est un autre facteur bénéfique non négligeable sur la productivité.

« La prise en charge de la quasi-totalité des systèmes d'exploitation mobiles actuels est un réel défi technique et organisationnel, mais cela en vaut la peine. Il est impossible de surestimer les atouts de la mobilité en termes de satisfaction et de productivité des employés. »